Avis de l’ABF sur un permis de construire : l’essentiel de ce qu’il faut savoir

ABF
ABF

Pour demander un permis de construire ou faire une déclaration préalable à la construction d’un appartement, vous devez consulter l’ABF. L’avis de l’Architecte des Bâtiments de France est crucial tout au long de vos démarches et dépend de la situation de votre projet. Cet article vous fera découvrir le métier de l’ABF, ses attributions ainsi que quelques voies pour bien préparer l’obtention de votre permis de construire.

 

Les Architectes des Bâtiments de France : qui sont-ils ?

 

D’entrée de jeu, il s’avère nécessaire de distinguer les Architectes des Bâtiments de France des architectes libéraux. Ce sont deux métiers complètement différents qui ont une légère similarité au niveau de la formation. Les architectes libéraux obtiennent un diplôme d’état d’architecte. Ils suivent une formation de 5 ans et ils se chargent de réaliser la maîtrise d’œuvre des projets. Ces derniers  prennent après une année supplémentaire de formation orientée sur la maîtrise d’œuvre. Rien qu’en France, ils sont près de 30 000.

En ce qui concerne les ABF, ils sont des fonctionnaires du corps des Architectes Urbanistes de l’État. Ils prennent une formation d’au moins un an sur le patrimoine après l’obtention de leur diplôme d’état d’architecture. Les avis de ces professionnels couvrent aujourd’hui près de 20 % des demandes d’autorisation d’urbanisme. La France seule compte environ 120 ABF. Ils se chargent le plus souvent de la conservation, mais aussi de l’entretien des monuments historiques. Ils interviennent aussi sur les projets qui sont menés au sein des espaces protégés et sont les chefs de service des Unités Départementales de l’Architecture et du Patrimoine (UDAP).

 

Comment procéder pour éviter un refus de l’ABF ?

 

Avant de soumettre une demande de permis de construire à l’ABF, vous devez bien vous préparer. Pour se faire, il est nécessaire de rencontrer au préalable les agents de la structure pour leur présenter votre projet, recueillir leur avis  et les intégrer au permis de construire avant son dépôt. Si vous voulez pallier les éventuels malentendus, il est recommandé d’envoyer un compte rendu de réunion à l’ABF. Dépendamment de votre projet, vous pourrez être amené à prendre part à plus d’une réunion avec l’ABF.

Pour maximiser encore vos chances, les experts recommandent d’engager un architecte. Ce dernier en vous représentant pourra mieux convaincre l’Architecte des Bâtiments de France et vous défendre comme le ferait un avocat le jour J, puisqu’ils parlent tous les deux le même langage. Juste après la conception de l’esquisse de votre appartement, demandez à votre architecte de rencontrer l’ABF pour discuter avec eux et fixer un accord qui peut être bénéfique pour tout le monde.

 

Des questions ? Contactez-nous !

Laisser un commentaire