Qu’est-ce que l’insertion graphique ?

Insertion graphique
Insertion graphique

L’insertion graphique ou le photomontage est un plan en deux dimensions ou en trois dimensions réalisé à partir d’un montage photo. Elle constitue une valeur ajoutée pour une maison ou un bâtiment à vendre. Elle sert notamment à projeter le bien immobilier dans son environnement direct afin que l’acquéreur ait une idée précise de l’aspect de son futur logement.

Vous pouvez décider de réaliser un photomontage de votre maison lors d’une déclaration préalable de travaux ou pour compléter une demande de permis de construire. Vous pouvez également vous servir d’une projection en 2D ou en 3D pour visualiser l’aspect de votre maison en fonction des modifications que vous projetez de faire.

Définition de l’insertion graphique 3D

Avez-vous un projet de construction ou de rénovation en tête ? Alors, vous allez devoir monter un dossier pour demander un permis de construire ou tout simplement faire une déclaration préalable des travaux. Parmi les pièces requises figure l’insertion graphique.

Élément obligatoire pour l’obtention de toute autorisation dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation, l’insertion graphique n’est pas facile à comprendre pour certaines personnes. Le but de l’insertion graphique est de mettre en scène votre future construction. Il s’agit de fournir un visuel grâce à un montage photographique élaboré de l’état de votre bâtiment après travaux.

On peut dire que le photomontage est complexe, mais il est essentiel. Vous devez être en mesure de fournir des images réalistes et de grande qualité. Les photos doivent donner en un coup d’œil et sans effort de visualisation, une idée de ce que donnerait votre projet sur son environnement immédiat.

De là, l’administration communale sera en mesure de déterminer la pertinence de cette construction du point de vue architectural. Tous les éléments de la future construction seront étudiés, tels que les matériaux utilisés, le choix des couleurs, etc. Votre rendu 3D devra livrer toutes ces informations de manière explicite afin de faciliter la prise de décision de la mairie.

Pourquoi faire une insertion graphique ?

Cet outil est également utilisé par le concepteur. En fait, il lui permet d’avoir une idée précise de la position de la nouvelle construction par rapport aux structures avoisinantes et l’aide à apprécier si celui-ci rentre dans le paysage.

Vous trouverez dans les formulaires CERFA de plus amples informations sur l’établissement d’un permis de construire selon qu’il s’agit d’une maison individuelle ou d’un bâtiment commercial. Outre son usage pour les démarches administratives, l’insertion graphique permet de présenter à votre client les résultats de la future conception.

Ce document peut être aussi une aide à la conception, qui va permettre à l’architecte de mettre au point l’architecture de la future maison et de corriger toute erreur de conception invisible sur le plan 2D avant même que les travaux ne débutent.

Comment réaliser le photomontage de votre projet ?

Vous trouverez facilement des professionnels capables de réaliser l’insertion graphique de votre projet. Vous devez juste lui donner des photos montrant les constructions déjà existantes ainsi que le terrain alentour.

Vous devez alors essayer de prendre une photo avec l’angle de vue le plus pertinent possible pour obtenir une insertion graphique qui donne la valeur à votre projet. Pensez toujours à la vue la plus avantageuse que souhaiteraient voir de potentiels acheteurs.

Alors, évitez de faire apparaître des arbres ou des véhicules en stationnement qui peuvent masquer une partie de la construction. Supprimer ces éléments risque de poser des difficultés au photomontage.

Ce dernier sera réalisé avec un logiciel de modélisation 3D ou bien de photomontage avancé. Seules des photographies réalisées à partir de ces programmes sont acceptées par la mairie comme insertion graphique de votre projet.

Concrètement, l’insertion graphique doit montrer toute modification visible sur les façades de la maison ainsi qu’à l’intérieur de votre parcelle. Ainsi les nouvelles piscines, les clôtures et toutes autres extensions doivent apparaitre sur les photos.

Ces transformations architecturales doivent figurer à l’échelle des constructions déjà présentes ou des paysages environnants. Pour obtenir plus de profondeur, essayez de prendre une photo en perspective.

Quelles précautions à prendre lors de la réalisation d’une insertion graphique ?

Prenez garde à l’échelle utilisée

Trop souvent, les modifications architecturales ne sont pas à l’échelle des constructions déjà présentes. Ce type d’erreur donne lieu à une insertion graphique peu naturelle et inesthétique.

En effet, lorsque vous utilisez une échelle trop importante, vous obtenez une photo grotesque est pas du tout réaliste. Il arrive parfois qu’un garage soit aussi gros que la maison attenante ou que des fenêtres paraissent plus grandes que les portes. Alors, le graphiste doit soigner les proportions des éléments visibles sur un photomontage.

Ajoutez les éléments de façon naturelle

Une des erreurs les plus courantes détectées sur une insertion graphique est le manque de réalisme des éléments ajoutés sur la photo. Ce peut être au niveau des couleurs, des textures ou des dimensions. Or, le but d’un photomontage est de permettre de visualiser les travaux à réaliser de façon la plus réaliste possible.

Dans ce contexte, les ombres et nuances de couleurs jouent une importance particulière et le dessinateur ne doit pas les négliger. Cela nécessite une analyse minutieuse de la photo pour repérer les zones où doivent apparaître des ombres, des reflets, des enduits voire même des espaces verts.

Un photomontage peu flatteur

Faites en sorte d’obtenir des avis objectifs sur le photomontage que vous venez de réaliser. Prenez le temps de le présenter à d’autres personnes qui vont l’évaluer et donner leurs avis sur la pertinence des éléments ajoutés. En effet, si les modifications graphiques sont laides, elles risquent de nuire à votre projet.

En outre, essayez de détecter tous les petits défauts architecturaux qui risquent d’affecter l’esthétique de la photo. Corrigez les hauteurs inappropriées, les couleurs inadaptées ainsi que le niveau de luminosité. Notez que des éléments trop voyants suffisent à gâcher l’image.

Conclusion

L’insertion graphique est donc une pièce essentielle dont la création est complexe. Si vous éprouvez des difficultés à réaliser une insertion graphique de votre projet, n’hésitez pas à faire appel à nos services. Nous sommes capables de vous fournir un photomontage de qualité et réaliste pour la réussite de vos projets de construction.

Laisser un commentaire